Du 15 février au 31 mars 2017 : Exposition Hellerau

Hellerau est un district situé au nord de la ville de Dresde, dans l’est de l’Allemagne, connu pour avoir été le cadre de l’implantation de la première cité-jardin du pays, au début du XXème siècle.

Crédit photo : TM (2016)

Sur la base des idées de Ebenezer Howard, le fabricant de meubles Karl Schmidt (Deutsche Werkstätten) fonde Hellerau, près de Dresde, en 1909. L’idée était de créer une ville nouvelle permettant de vivre et de travailler autrement comme on le connaissait jusqu’à ce moment. Plusieurs architectes de renom ont participé à sa construction, dont Richard Riemerschmid, Heinrich Tessenow, Hermann Muthesius, Kurt Frick, Georg Metzendorf, Wilhelm Kreis et Bruno Paul.

Hellerau attira immédiatement des visionnaires culturels de toute l’Europe. Parmi eux, le compositeur suisse Émile Jaques-Dalcroze, invité à y développer sa méthode de rythmique et pour lequel fut édifié le Festspielhaus, le scénographe suisse Adolphe Appia, et les chorégraphes Gret Palucca et Mary Wigman. Jusqu’au début de la Première Guerre mondiale, des festivals annuels de Rythmique furent organisés au Festspielhaus Hellerau, devenant le rendez-vous incontournable de l’élite progressiste de l’époque comme Emil Nolde, George Bernard Shaw, Franz Kafka, Oskar Kokoschka, Henry van de Velde, Djagilew, Stefan Zweig et Upton Sinclair.

En 1921, le pédagogue écossais Alexander Sutherland Neill a fondé à Hellerau son école de Summerhill, avant de la transférer dans le comté de Suffolk en Angleterre en 1924, à la suite des difficultés politiques rencontrées, liées aux principes sur lesquels était fondée l’école.

L’expérience communautaire progressiste de Hellerau prit fin après l’arrivée au pouvoir des nazis, en 1933….

Depuis 1990 des citoyens, des associations et des entreprises donnent une nouvelle vie à Hellerau…

Vernissage : mercredi 15 février 2017 à 18h à la Maison de Rhénanie-Palatinat
A l’occasion du vernissage, l’écrivain Durs Grünbein fera une lecture de son autobiographie « Die Jahre im Zoo » , où il décrit sa vie à Hellerau pendant l’époque de la RDA.

Une exposition du Deutscher Werkbund Sachsen e.V.

Avec le soutien financier du Goethe-Institut

goethe-institut-2