Devenir structure d’accueil en France

Vous êtes une association, une fondation ou un organisme qui réalise des missions d’intérêt général ?

Dès le mois de septembre, vous pouvez bénéficier de la présence d’un/e jeune volontaire allemand/e pour une durée de 12 mois grâce au programme de Volontariat Culturel Franco-Allemand.

  • Le Volontariat Culturel Franco-Allemand est un dispositif de mobilité permettant à des jeunes allemands de venir en France et à des jeunes français de partir en Allemagne. Il fait partie intégrante du Volontariat Franco-Allemand placé sous l’égide de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ).

    Les volontaires ne sont ni des employés, ni des bénévoles.
    Pour eux, il s’agit avant tout d’une année d’apprentissage, d’orientation et d’une expérience professionnelle dans le domaine culturel.
    Cependant, les volontaires peuvent être d’une grande aide et apporter beaucoup à votre organisme, par exemple :
    – porter un regard nouveau sur les activités et mettre en œuvre de nouvelles
    – développer des réseaux et/ou projets franco-allemands
    – donner une visibilité à l’idée européenne et la rendre vivante
    – toucher un nouveau public

    Le cadre :
    – du 1er septembre au 31 août
    – une présence de 35 h par semaine en moyenne sur l’année
    – 26 jours de congés durant l’année
    – 25 jours de formation obligatoires (répartis en 4 séminaires pédagogiques)

  • Voici le déroulement général d’une année de VCFA pour les structures d’accueil :

    • demande de participation au programme
    (idéalement jusqu’à mi-février pour l’année en cours)
    • validation de votre structure par les autorités allemandes (gérée par nos soins)
    • réception des candidatures (en mai)
    • phase d’entretiens et de décision (organisée par vos soins, jusqu’à la mi-juin)
    • signature de la convention tripartite (durant l’été)
    • accueil du/de la volontaire en septembre (après le séminaire d’introduction)

  • Pour accueillir un/e volontaire il faut :
    – proposer une mission bien définie qui sera confiée au/à la volontaire
    – désigner au sein de votre organisme un tuteur/tutrice qui accompagnera le/la volontaire dans ses missions
    – permettre au/à la volontaire d’élaborer un projet individuel

    Concrètement, on vous demande de :
    – nous fournir une description de votre structure et de ses activités (voir formulaire)
    – organiser des entretiens afin de choisir « votre » volontaire
    – nous informer de votre choix

    Il revient au/à la volontaire d’effectuer les recherches d’un logement en France. Nous vous serions donc reconnaissants de bien vouloir lui donner des pistes ou des contacts lors de sa recherche.

    De manière générale, nous souhaitons de votre part une certaine ouverture d’esprit et de la compréhension pour un/e jeune qui quitte son entourage familier pour un pays avec une culture différente de la sienne.

  • La Maison de Rhénanie-Palatinat, organisme responsable en France disposant d’un agrément de Service Civique via son association VEFA, sert de relais et assure toute la gestion administrative (conventions, contrats de Service Civique, assurance…) en amont ainsi que l’accompagnement pédagogique du ou de la volontaire et l’organisation des séminaires en étroite coopération avec le Kulturbüro Rheinland-Pfalz tout au long de l’année.

  • Voici comment s’articule votre participation financière  :
    • Les frais pédagogiques et administratifs mensuels d’une hauteur de 100 €.
    • L’indemnité au/à la volontaire : la structure d’accueil peut soit lui fournir un hébergement, soit lui verser une indemnité mensuelle d’au moins 107,58 €.

    De plus, le ou la jeune volontaire reçoit en complément une indemnisation mensuelle (de la part des États respectifs) grâce à son contrat de Service Civique et d’IJFD (Internationaler Jugendfreiwilligendienst, un programme de volontariat allemand).


  • La médiathèque de Chevigny-Saint-Sauveur a accueilli dès sa création un volontaire allemand, qui aide à l’animation de l’Espace Public Numérique. L’accueil d’un jeune allemand fait partie intégrante du projet de ce nouvel équipement culturel et participe à l’image d’ouverture au monde que nous avons l’ambition de communiquer à nos usagers.

    Bien souvent, les équipes sont étonnées des savoir-faire et des idées des volontaires ! 

    Les usagers ont pris l’habitude du contact avec un jeune ne maitrisant pas nécessairement parfaitement la langue au moment de leur arrivée. D’ailleurs, les difficultés linguistiques sont vite effacées grâce à l’immersion totale dans une équipe ne parlant pas allemand. 

    Magali Duverne
    Directrice des affaires culturelles
    Ville de Chevigny-Saint-Sauveur

     
      

    Depuis 6 ans, Latitude21 est ravie de participer au programme de volontariat franco-allemand et d’accueillir une jeune allemande chaque année au sein de son équipe. Plusieurs motifs de satisfaction nous poussent à continuer dans ce dispositif : La fréquentation de jeune personne qui, avec chacune leur caractère, leur qualité, apporte un enrichissement réciproque dans notre rapport à nos activités et à l’Europe. Une véritable aide qui nous permet de développer des activités que nous ne pourrions pas assumer sans elles. Dans le contact avec nos publics, la présence de notre volontaire permet une relation plus « horizontale » car si elle anime des ateliers, le public lui apprend également des choses sur la France, sur la langue.… Le regard d’une jeune Allemande sur nos façons d’être et de faire permet également de faire émerger des idées et des projets différents sans doute de nos habitudes.

    Bref, ce partenariat c’est vraiment du gagnant gagnant et si cela suppose une participation financière de la structure, je crois que c’est un très bon investissement.  

    Sébastien Appert, Directeur de LATITUDE 21

     
     

    Mme le Maire et les élus se félicitent du choix qui s’est fait en 2014, de signer la charte du volontariat franco-allemand. Les deux jeunes filles que nous avons accueillies ont donné entière satisfaction par leur présence souriante et par leur implication dans les activités du pôle culturel. Nous souhaitons vivement poursuivre cette action qui s’inscrit dans notre engagement envers la jeunesse et l’Europe.

    Ricarda est un rayon de soleil dans notre service jeunesse, elle s’est intégrée très rapidement et apporte un plus conséquent à notre offre culturelle en direction de la jeunesse montcellienne.

    Jocelyne BUCHALIK
    Adjointe à la Culture et à la Jeunesse
    Ville de Montceau-les-Mines

Vous êtes intéressé(e)s ?

Alors n’hésitez pas à nous contacter par courriel, téléphone (au 03 80 68 86 01) ou voie postale à l’adresse suivante :

Association VEFA à la Maison de Rhénanie-Palatinat
Volontariat Culturel Franco-Allemand
29 rue Buffon
BP 32415
21024 Dijon Cedex